L’IVAM (Institut valencien d’art moderne) a récemment accueilli la présentation du livre VIPS 70, fruit d’un projet initié par le groupe de recherche Crearqció et l’architecte David Estal. Le livre retrace l’apparition, à Valence dans les années 1970, d’une nouvelle typologie d’immeubles résidentiels, en raison des nouveaux besoins sociaux. Pour répondre à ces derniers, des architectes comme Emilio Giménez, Alberto Sanchis et des bureaux d’architecture tels que Estudio GO-DB, Estudio Espaci y CSPT Arquitectos ont essayé de chercher une réponse à travers divers projets architectoniques, ayant résisté au défilé effréné des années. Avant sa publication, le livre a subi une phase de crowdfunding, promue par les propres auteurs de l’œuvre. De plus, cette étape a eu lieu suite à une phase de recherche centrée sur la quête de plans et matériel d’origine, permettant ainsi de réaliser une exposition au sein de l’Université Polytechnique de Valence.

Les projets cités dans le livre VIPS 70 montrent la réaction du secteur de l’architecture, face aux désirs émanant de divers groupes quant à un nouveau modèle de logement. C’est pourquoi les immeubles développés par les architectes et les bureaux d’architecture non seulement répondaient à ce type de demande de logement, mais ils créaient également de nouveaux usages et coutumes sociales, grâce aux espaces intérieurs.

Torres Turia

Les bâtiments que regroupent VIPS 70 se trouvent dans toute la ville de Valence, notamment dans le quartier de Ruzafa où se situe l’immeuble « Luis Santángel » par exemple. Ce dernier, construit par l’architecte valencien Emilio Giménez (à la fois architecte et promoteur du projet), se distingue précisément par la qualité des matériaux utilisés lors de sa construction. Le livre passe également en revue « La Colla », un projet de l’architecte Alberto Sanchis situé à Malvarrosa, ou encore les imposantes « Torres Turia », construites au cours des années 1970 dans le but de devenir un des bâtiments emblématiques de la ville. Ce dernier projet a été pensé par le bureau d’architecture GO-DB. Pour finir, VIPS 70 se consacre à « Espai Verd », la construction emblématique du cœur du quartier de Benimaclet, proche de l’Université Polytechnique de Valence. Cet édifice, aujourd’hui encore, divise les opinions en raison de l’utilisation de béton blanc comme matériel de base, afin de développer un nouveau concept de terrasses aménagées en espaces verts liées à un intérieur unique. Espai Verd était un projet architectonique développé depuis les agences des bureaux d’architectures Espaci y CSPT Arquitectos.

Grâce à VIPS 70, ces quatre bâtiments s’inscrivent dans l’espace historique du domaine de l’architecture valencienne et ne devraient jamais être oubliés.

Bâtiment Espai Verd