“Race Riot” de Andy WarholLe 13 mai dernier, la célèbre maison d’enchères Christie’s a établi un nouveau record en atteignant presque 745 millions de dollars (543 millions d’euros) en une seule enchère consacrée à l’art contemporain et d’après-guerre, dépassant le record précédent de plus de 50 millions de dollars, fixé l’an dernier lors d’une enchère similaire. La maison d’enchères londonienne doit le succès de cette soirée au travail de Alexander Calder, Joan Mitchell, Joseph Cornell et Barnett Newman, dont les œuvres ont connu leur moment de gloire pendant le gala célébré au Rockefeller Center de New-York.

 

Il vaut la peine de s’intéresser un instant aux toiles ayant eu le plus de succès lors du “magic Tuesday”. L’œuvre Black fire I de Barnett Newman a été vendue pour la bagatelle de 84 millions de dollars. Le mobile Poisson volant de Alexander Calder a presque atteint les 26 millions de dollars. Warhol étant Warhol, deux de ses œuvres ont jouit d’une importance majeure. Tout d’abord, une petite image de l’emblématique Marilyn Monroe a été vendue pour 41 millions de dollars, puis Race riot, une sérigraphie traitant des émeutes de 1963 à Birmingham (Alabama), a presque égalé les 63 millions de dollars à la tombée du maillet. Francis Bacon, autre artiste déjà incontournable pour Christie’s (grâce à la vente en novembre dernier de Trois études de Lucian Freud pour 142 millions de dollars, soit l’œuvre la plus chère jamais annoncée), a atteint les 80 millions de dollars avec la sortie aux enchères de Trois Études pour un portrait de John Edwards (1984). Cette soirée de gala ne pouvait également pas se dispenser de la présence du travail d’un autre artiste de premier ordre, Mark Rothko, dont d’œuvre sans titre (1952) est partie pour 66 millions de dollars. “Trois Études pour un portrait de John Edwards” de Francis BaconEn revanche, Jackson Pollock, un autre des maîtres de l’expressionnisme abstrait n’a lui pas eu autant de succès, étant donné que sa peinture Number 5, 1951 (Elegant lady) s’est vendue pour «seulement» 11 millions de dollars. La seule petite ombre au tableau de la splendide soirée newyorkaise de Christie’s.