“Dos pavos”, projet par Domanises (Juan Carlos Iñesta) et Mr. SimonParmi les professionnels qui travaillent actuellement dans le domaine de la céramique (un produit avant-gardiste) au sein de la Communauté Valencienne, l’un des noms les plus mis en avant est celui de Juan Carlos Iñesta, gérant de l’entreprise Domanises. Depuis deux décennies Juan Carlos Iñesta est à l’origine de certains des designs céramiques les plus innovateurs et a aussi collaboré activement à des projets de nature éducative par le biais de cours organisés dans son atelier de Manises, mais aussi grâce à une collaboration avec les élèves en Licence de Design et de Développement de Produit de l’Université Polytechnique de Valence, coordonnée par le professeur Manuel Martínez Torán. L’une de ces collaborations a donné naissance à l’exposition « Retorno del sentimiento » (retour du sentiment) qui eut lieu au Centro de Artesanía (Centre d’artisanat) de la Communauté Valencienne. L’un de ses derniers projets, « Dos pavos », en partenariat avec le studio de création valencien Mr. Simon, est la réinterprétation d’une tirelire classique.

Xavier Monsalvatje, né à Godella, non loin de Valence, en 1965, est l’une des figures clés dans la rénovation de la tradition céramique valencienne. Au début du XXème siècle et avec le style des bandes-dessinées comme référence, Xavier Monsalvatje travailla la technique de peinture au pinceau, souvent des tons bleus sur de l’argile blanche, dans la tradition céramique pratiquée à Manises, l’un des berceaux de cet artisanat. Xavier Monsalvatge fait de nombreuses références dans ses œuvres, on peut par exemple citer les rappels qu’il fait à des classiques du cinéma ou à des éléments propres des graffitis.

Pièce de Xavier MonsalvatjeÀ Castellón, le travail de l’entreprise Art Antic L’Alcora, récompensé par le Premio Nacional de Artesanía (prix national d’artisanat) cette année même, se démarque. Parmi les mérites attribués à cette entreprise, qui unit la tradition artisanale à la recherche, le développement et l’innovation, on retrouve l’application des nouvelles technologies à un procédé de fabrication manuel ainsi que sa responsabilité sociale et environnementale. Vous pouvez admirer le travail d’Art Antic L’Alcora jusqu’au 31 janvier à la Galería Pictograma de Castellón.

De retour à Valence, Limoceramics est une jeune entreprise formée par deux designers industriels, Kumi Furió et Rosa Bou, spécialisée dans la conception de produits céramiques pour la maison, parfois combinés à d’autres matériaux comme le cuir. Il est possible de voir certains de leur designs dans différents endroits de Valence, comme à la bibliothèque Dadá au Museo Valenciano de la Ilustración y la Modernidad (MUVIM). Limoceramics a collaboré ponctuellement avec des artistes graphiques et des illustrateurs comme Milimbo, Laura Castelló et Marcos Caparrós.

Enfin, il faut citer le nom de Vicent Roda, né à Benaguassil (Communauté Valencienne) et licencié en Histoire de l’Art. Vicent Roda a été plusieurs fois reconnu par des concours ou des prix d’honneur comme le Prix International de Céramique Contemporaine (CERCO) ou par le Concours National de Céramique de Valladolid.

Informations supplémentaires sur l’entreprise de conception céramique Domanises à Valence.