Le 14 novembre dernier Germán Bordils a réuni à Jérica (Castellón) une large représentation du monde de la gastronomie et de l’art lors de la nouvelle édition de la fête de l’olive, une initiative du producteur de cette huile exceptionnelle. L’évènement a eu lieu à la propriété Heredad del Campillo, une enclave privilégiée à quelques minutes de Navajas et Jérica, au bord du barrage du Regajo, qui s’étend sur 120 hectares et date du XVIème siècle. La longue histoire de la propriété, qui passa des mains ecclésiastiques à celles de la noblesse, a été conservée grâce à la restauration minutieuse effectuée par les actuels propriétaires, faisant de cette grande demeure seigneuriale un cadre parfait pour une fête mêlant tradition, art et gastronomie.

Propriété Heredad del Campillo à Jérica (Castellón).

Les invités ont été accueillis dans la demeure par une sélection de sculptures de Anzo (José Iranzo Almonacid, 1931-2006), qui a introduit l’art pop dans le domaine artistique de la Communauté valencienne. L’IVAM (Institut Valencien d’Art Moderne) prépare de surcroît une exposition autour de son univers créatif, donnant à l’un des plus grands représentants de l’art contemporain du siècle dernier à Valencia une diffusion amplement méritée. La Fundación Anzo a été créée en 2013 par Amaro Iranzo, fille de l’artiste et épouse de Germán Bordils.

Sculptures de Anzo

Au cours de cette journée, les participants ont pu déguster les huiles des variétés Arbosana et Arbequina, apprécier leurs exceptionnelles propriétés organoleptiques, connaître les différentes variétés d’olives et leur processus de macération et maturation. Ces huiles sont utilisées dans quelques-uns des meilleurs restaurants d’Espagne comme El Celler de Can Roca ou le Riff.

Champs d’oliviers autour de la propriété.

Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedIn