Section André LambertQuatre endroits dispersés à travers la ville alicantine de Jávea seront, à partir de la deuxième quinzaine de juillet, les sièges de l’exposition «Los Lambert, eruditos europeos en la Marina Alta» (Les Lambert, érudits européens de Marina Alta). Plus de 400 œuvres appartenant à Mila Boutan, membre de la famille Lambert, seront exposées à La Casa del Cable, la Casa de Tena, la fondation Cirne et au musée Soler Blasco.

Lors de sa première présentation en 2012 au MUVIM (Museo Valenciano de la Ilustración y la Modernidad), l’exposition faisait une rétrospective complète sur la carrière professionnelle d’André-Louis Lambert et de son fils André Lambert entre les villes de Paris, capitale européenne de la modernité au début du XXème siècle, et la ville de Jávea, où la famille Lambert résidait.

Affiche “Los Lambert: entre París y Xàbia”André Lambert, formé à Paris et à Munich en illustration et gravure, s’établit à Jávea en 1920, pour y fonder un atelier de gravure. À Jávea, il est accompagné de son père, André-Louis Lambert, historien d’art et d’architecture qui passe son temps à dessiner des paysages et l’architecture de Marina Alta, comarque de la province d’Alicante.  L’exposition, qui se tient à Jávea, comptera pratiquement un tiers d’œuvres qui n’ont pas été présentées au MUVIM. Les visiteurs pourront admirer des dessins, des aquarelles, des gravures et des livres, accompagnés de panneaux explicatifs et de ressources audiovisuelles montrant des photos de l’architecte ainsi que des commentaires d’André-Louis Lambert.