Vitrine de Lladró par EmpaperartLe Musée National des Arts Décoratifs de Madrid ouvre ses portes jusqu’au 27 septembre prochain et présente une collection de soixante dix pièces retraçant l’histoire de l’entreprise valencienne Lladró. Le titre de l’exposition « Porcelana + Vanguardia » résume à la perfection le concept que cet ensemble de pièces souhaite transmettre aux visiteurs: le lien entre innovation et classicisme, représenté par la porcelaine, une matière première omniprésente dans le parcours de l’entreprise Tavernes Blanques. Le parcours de l’exposition est divisé en plusieurs étapes qui montrent l’évolution artistique de Lladró depuis plus de six décennies.

Depuis sa naissance en 1953, l’entreprise valencienne a toujours misé sur un équilibre entre artisanat et modernité, et n’a pas hésité à intégrer des nouveaux matériaux de jeunes créateurs. C’est le cas du designer Jaime Hayón, installé à Valence depuis plusieurs années. Hayón est l’artisan du changement stylistique et conceptuel de Lladró, mais aussi de la décoration intérieure de ses nouveaux flagship stores aux États Unis. De plus, Lladró a confié l’image de quelques unes de ses campagnes les plus importantes, comme celle de noël, à des jeunes talents de la communauté valencienne. La vitrine de son showroom située à la Milla de Oro de Valence (rue Poeta Querol), conçue par le nouveau studio de design Empaperart, en est une parfaite illustration.