Jordi TeixidorJordi Teixidor (Valence, 1941), a été récemment récompensé avec le Prix National des Arts Plastiques, succédant ainsi à d’autres artistes de Valence, Carmen Calvo, qui a coïncidé, en la compagnie du groupe Cronica, à des réunions de caractères artistiques de Valence des années 60.

Teixidor, formé dans la spécialité des Beaux Arts de Valence entre les années 1959 et 1964, est l’un des plus importants peintres abstraits d’Espagne. Après entrer en contact au début de sa carrière avec la fameuse « Génération de Cuenca », grâce à son travail comme conservateur au Musée de Arts Abstraits de cette ville (qui a coïncidé avec l’artiste José Maria Yturralde), Teixidor est devenu parti de la « Nouvelle Génération », avant-garde des courants artistiques qui arrivèrent en Espagne à la Transition, durant une période à laquelle le bois était son matériel de travail habituel.

Des le début des années 70, Teixidor a eu la possibilité de voyager de manière constante, que ce soit en France comme à New York, où il entra en contact avec des peintures d’artistes déjà consolidés comme Mark Rothko. Il participa aussi durant les années 70 à la Bienal de Venecia et a reçu une bourse d’étude de la part de la Fondation Juan March.

Au début des années 80, Teixidor s’installa de manière définitive à Madrid, ville à partir de laquelle le peintre valencien a développé la majeur partie de son travail, où il pouvait s’admirer dans sa ville natal grâceŒuvres de l’artiste valencien Jordi Teixidor à une rétrospective programmée par l’IVAM dans les années 1997.

Des les années 2000, Jordi Teixidor est membre de l’académie royale des Beaux Arts de San Fernando. Ses œuvres peuvent se trouver dans les principaux musées nationaux et internationaux comme Solomon R. Guggenheim de New York, Musée des Arts Modernes de San Francisco, Musée de Vilafames (Castellon), Musée Fondation Juan March, Musée de l’Art Abstrait Espagnol de Cuenca, IVAM ou Musée National Centre de l’Art Reina Sofia.