Les Oranges de ValenceLa région autour de Valence et en particulier le sud de la ville, sur tout le chemin qui mène à Murcia et au-delà, est synonyme de cultivation d’orangers. C’est la plus importante région d’Europe quant à l’exploitation d’orangers et est de fait une icône emblématique de la fameuse orange espagnole.

Le Brésil et les États-Unis peuvent effectivement produire plus d’oranges que l’Espagne ces jours-ci, néanmoins, en Europe, ce fruit omniprésent reste fortement associé à l’Espagne et à son climat ensoleillé. Considéré dans de nombreuses langues comme la « Pomme espagnole », il semblerait que Citrus sinensus soit originaire d’Asie du Sud-est  ou règne un climat tropical et qu’il aurait été cultivé en chine à partir du troisième millénaire avant J.C.

Développée à partir de la cultivation croisée du pamplemousse et de la mandarine, l’orange douce est aussi parfaitement adaptée au climat méditerranéen, et l’on considère avoir atteint ce croisement durant l’époque médiévaleL’oranger a assurément pris racines dans le sol ibérique, et depuis longtemps déjà, il y est tellement ancré qu’il fait maintenant partie intégrante du paysage espagnol.

Tandis que les régions de Seville et Huelva sont devenues célèbres pour leur oranges amères, telles que celles utilisées dans la préparation de la confiture, la région de Valence l’est devenue pour ses oranges douces et ses clémentines. La majorité des 80 000 hectares dédiés a l’exploitation de fruits que compte le pays se trouvent dans cette région où les feuilles vertes d’interminables plantations d’orangers s’étendent au loin dans la vallée.
La petite ville de Nules a même donné son nom a une importante variété de clémentine, alors que l’orange de Valence tire ses origines de Californie, elle a néanmoins été nommée en déférence à l’association unique de la ville avec cette denrée alimentaire.  Bien que la production se soit rapidement étendue à d’autres parties du monde, l’Espagne
était au 19ème siècle le plus grand exportateur d’orange en Europe développant ainsi une énorme industrie basée à Valence et a pu ainsi expédiée ce fruit riche en vitamine C et tant appréciée partout en Europe.

Les Oranges de ValenceLes bienfaits médicinaux de l’orange ont été reconnus dans des pays tels que La Grande Bretagne, les Pays bas, l’Allemagne ou encore les pays scandinaves, avec leurs longs hivers long et sombres et peu ensoleillés.Ainsi, les oranges et les mandarines devinrent un important met raffiné pour des génération d’enfants, un régal apprécié spécialement durant les fêtes de Noël. La majorité des fruits consommés de cette manière en Europe du Nord et en Europe Central ne proviennent pas exclusivement de la région Est de l’Espagne, mais a été expédiée de Valence ainsi que d’une panoplie de petits ports le long de la côte.

En tant qu’entreprise familiale, Rimontgó possède un passé comparable à celui des sociétés d’exportation d’orange fondée à Jávea au début du 20ème siècle. Avec la Grande Bretagne comme principal marché, l’entreprise souhaitait poser les bases d’une business florissante bien au delà de la guerre civile espagnole, l’emblématique papier violet dans lequel étaient enveloppé individuellement les oranges révèle être une marque puissante qui raisonne encore pour les générations qui ont grandi en même temps. Le premier lien établi entre cette région d’Espagne et l’Europe du Nord allait être relancé plus tard lorsque les touristes étrangers commencèrent à venir visiter la baie de Jávea et plus tard à s’y installer, tout cela avec Rimontgó comme lien commun tout au long de ce processus.