World Press Photo 2012 de Samuel ArandaLa Fundación Chirivella Soriano (qui a récemment clôturé l’exposition rétrospective dédiée à l’artiste valencien Artur Heras) sera de nouveau le lieu choisi pour accueillir une nouvelle édition de l’exposition itinérante World Press Photo à partir du 18 janvier. Cette fondation, établie en Hollande en 1955, organise tous les ans le concours, considéré comme étant le plus important en photographie internationale. Chaque année, un jury indépendant (formé par des professionnels prestigieux de la photographie, la presse et des agences de presse) choisit les meilleurs clichés sélectionnés parmi neuf catégories différentes. Les clichés sont envoyés par les médias imprimés, les agences de presse et les professionnels. Le World Press Photo remet trois prix par catégorie, en plus d’un prix exceptionnel appelé le World Press Photo of the Year qui en 2013 a été remporté par le cliché « Gaza Buriel » (L’enterrement à Gaza) du photographe Paul Hansen dont la polémique autour du supposé trucage digital a été démentie par l’organisation grâce à une série d’analyse complète. World Press Photo 2013 "Gaza Buriel" de Paul HansenLors de l’édition précédente, ce prestigieux prix fut remporté par le photographe espagnol Samuel Aranda. L’exposition itinérante, qui regroupe 40 pays, s’arrêtera au Palacio de los Valeriola de la ville de Valence, jusqu’au 16 février.

Images avec l’aimable autorisation de Paul Hansen et Samuel Aranda. Tous droits réservés.

Visiter la site web de la  Fundación Chirivella Soriano.