Chelsea contre le Valence CFC’est depuis Singapour, à partir de ce mois de juin 2014, que s’écrira le futur du Valence CF, sans aucun doute le club sportif le plus important de la Communauté Valencienne vu le grand nombre de supporters qu’il rassemble. La raison n’en est autre que l’arrivée à Valence du multimillionnaire Peter Lim en tant que nouveau propriétaire du club, grâce à l’accord établit avec la Fondation Valence CF (dépositaire des actions du club) et avec Bankia, entité auprès de laquelle le Valence CF maintenait une dette considérable.

Depuis sa période glorieuse avec Rafael Benítez en tant qu’entraineur, pendant laquelle le club (I)che(I) était considéré comme la meilleure équipe du monde (par deux fois Champion d’Espagne, une coupe Europa et une Supercoupe d’Europe), le club a progressivement dépéri, perdant son génie sportif et étant enseveli sous une énorme dette, jusqu’à présent irrécouvrable, générée en grande partie par la construction du nouveau stade ainsi que par l’impossibilité de vendre les terrains occupés par l’emblématique Stade de Mestalla.

MestallaMalgré tout, le club doit tout de même avoir un trésor caché puisque la vente du Valence CF a intéressé un grand nombre de fonds d’investissement, de grandes corporations et d’entrepreneurs fortunés. Finalement, et après un très long processus de vente, le singapourien Peter Lim, ou le « Roi des Agents de change », est arrivé à ses fins en devenant le propriétaire de l’équipe valencienne.

Peter Lim est pour le moins familier avec le monde du sport. Il dirige des affaires en Asie en relation avec Manchester United, il a investi dans l’équipe de Formule 1 McLaren et, avant de porter son attention sur le Valence CF, il avait montré de l’intérêt pour des clubs tels que l’Atlético Madrid, Liverpool ou encore le Milan AC. Le multimillionnaire singapourien arrive dans une période morose pour le Valence CF, tant d’un point de vue économique que sportif, puisque le club ne participera à aucune compétition européenne l’an prochain, après avoir signé sa pire saison en Liga depuis des années. Cependant, entre ses mains, le troisième club d’Espagne peut retrouver son éclat d’antan.

Peter LimMais qui est Peter Lim ? Sa fortune n’est pas tombée du ciel. Il ne l’a pas non plus hérité grâce à des entreprises familiales ou en pariant dans les casinos de Singapour. Fils d’un couple propriétaire d’une modeste poissonnerie, Peter Lim a travaillé comme serveur et cuisinier en même temps qu’il poursuivait ses études à l’université. Après ses débuts en tant qu’agent de change pour des clients indonésiens, il s’est mit à investir d’une manière très réfléchie, lui permettant d’atteindre le poste qu’il occupe actuellement. Il faut espérer qu’avec son arrivée, le club connaîtra la fin de cette sombre période qu’il traverse depuis plusieurs années et qu’il pourra, grâce aux investissements du multimillionnaire passionné de sport, retrouver sa grandeur qu’il semble avoir oubliée. Dans tous les cas, le Singapourien jouit de la confiance des supporters valenciens.