Paco RocaJusqu’au 4 juillet prochain, le centre culturel Las Naves consacre une exposition au roman graphique Los surcos del azar (les sillons du hasard), dernière œuvre du scénariste et illustrateur Paco Roca (Valence, 1969). Le dessinateur valencien MacDiego est, quant à lui, le commissaire de l’événement.

Dans Los surcos del azar, l’artiste valencien (récompensé par le Prix national de la bande dessinée) est un personnage parmi tant d’autres dans une histoire narrant la libération de Paris, alors occupée par les forces nazis, à travers les souvenirs de Miguel, un soldat républicain espagnol exilé en France. Soldats républicains, vétérans de la guerre d’Espagne et enrôlés dans les rangs de «La Nueve», compagnie sous le commandement du capitaine français Raymond Dronne, ont tous participé au combat. Certains de ces soldats ont quitté l’Espagne depuis le port d’Alicante à bord du navire StanBrook et, après avoir été emprisonnés dans les camps de concentration français dans le nord de l’Afrique, ont combattu dans les troupes du général Rommel, enrôlés dans la Légion étrangère. Plus tard, déjà en Normandie, ils ont continué leur lutte contre le nazisme, qui les conduira finalement jusqu’à Paris.

Exposition  sur Los surcos del azarIl a fallut attendre la publication du roman de Paco Roca pour qu’une grande partie de cette histoire importante obtienne l’impact qu’elle méritait, ce qui explique pourquoi l’exposition Las Naves est une excellente opportunité pour apprendre en détails les rouages de sa création. Sont dévoilés au public des croquis originaux, des maquettes, des photographies historiques, ainsi que des éléments ayant servi de modèle à Paco Roca au moment d’écrire et de dessiner Los surcos del azar: uniformes de combat, armes de guerre, drapeaux, etc.